L’équipe

L’équipe actuelle (2020-2022)

L’association Sciencescope est dirigée par des bénévoles. Le conseil d’administration est élu pour un an par ses membres. Il est composé des personnes suivantes :

  • Thomas Silverston, Président
  • Cecile Laly, Vice-présidente
  • Jean-Michel Bardin, Trésorier
  • Anne-Aurélie Seya, Secrétaire
  • Aurélien Kerever, Membre du CA
  • Gilles Mastalski, Membre du CA
  • Léo Martial, Membre du CA

Membres actifs :

  • Romain Jourdan-Otsuka – Kyoto U. of Foreign Studies
  • Ghali Bouayad – Tokyo University of the Arts
  • Harifara Rabemanolontsoa

Thomas Silverston, Président

Thomas Silverston est Associate Professor à Shibaura  Institute of Technology (SIT), Tokyo, Japon.

Thomas a reçu son Doctorat de l’Université Pierre et Marie Curie – Paris 6 (2009) et effectué un post-doc à l’Université de Tokyo (JSPS Fellow). Avant de rejoindre SIT, Thomas a également été Maitre de Conférences à l’Université de Lorraine (Nancy, France), puis chercheur à l’Université de Tokyo  et au NICT, National Institute for Information and Communication Technologies.

Ses travaux de recherche portent actuellement sur l’Internet du Futur et principalement sur les réseaux orientés-contenu (ICN), les réseaux logiciels (SDN) et la virtualisation des réseaux (NFV), et la sécurité des nouvelles architectures réseaux.

Cecile Laly, Vice-présidente

Cecile Laly est Specially Appointed Lecturer à l’université de Kyoto Seika où elle enseigne l’art et la culture japonaise.

Docteure en histoire de l’art de l’université Paris-Sorbonne, elle s’est d’abord spécialisée en histoire de la photographie japonaise, puis après un post-doctorat au musée du quai Branly, elle s’est ensuite tournée vers la culture cerf-voliste japonaise. Elle a dirigé l’ouvrage Cerfs-volants du Japon : à la croisée des arts (Nouvelles éditions Scala, 2021).

https://kyoto-seika.academia.edu/CecileLaly

Jean-Michel Bardin, Trésorier

Anne-Aurélie Seya, Secrétaire

Anne-Aurélie Seya est docteure en études japonaises de l’Université de Lyon III (2021).

Sa thèse « Des Françaises au Japon : les mécanismes de l’exotisme et de l’altérité dans les écrits de voyage (XIXe-XXe siècle) » croisait différentes thématiques : histoire du voyage, littérature viatique, études de genre, exotisme, altérité, imaginaire japonais et histoire des relations franco-japonaises.

Elle est actuellement chargée de cours à l’Université de Waseda et à l’Université de Keiō. Parallèlement, elle continue ses recherches sur les femmes françaises au Japon, la littérature de voyage et l’exotisme.

Aurélien Kerever, Membre du CA

Aurelien Kerever obtient son doctorat en neurosciences à l’Université Paris 6 (aujourd’hui Sorbonne Université) en 2011. Il rejoint ensuite Tokyo pour effectuer un post-doc à l’université Juntendo (JSPS fellow). Il est actuellement enseignant chercheur à l’Université Juntendo.

Ses travaux de recherche concernent le rôle de la matrice extracellulaire dans le cerveau adulte ; où comment ce réseau organisé de protéines présent entre les cellules peut réguler des évènements tel que la naissance de nouveau neurones ou la connexion entre neurones. Décoder ces processus est essentiel pour mieux comprendre la plasticité cérébrale : cette capacité d’adaptation qu’a notre cerveau.

https://research-center.juntendo.ac.jp/rojinsei_shikkan/research/r2/

https://www.researchgate.net/profile/Aurelien-Kerever

Gilles Mastalski, Membre du CA

Après un doctorat en Relations internationales à l’Université de Marne-la-Vallée soutenu en 2000 (Germanophilie et germanophobie en Tchécoslovaquie/République tchèque de la Révolution de Velours à la Déclaration germano-tchèque de 1996 : le retour de la question sudète dans les relations germano-tchèques), suivi d’une qualification à la fonction de Maître de Conférences en Études slaves (2001-2005), il est chargé de cours à l’Université de Nouméa (2000-2001), puis de Marne-la-Vallée (2001-2003).

Spécialisé sur la Mitteleuropa, il reprend à Tokyo, en 2017, des activités de recherche sur les relations artistiques et culturelles entre l’Autriche-Hongrie et le Japon, ce qui l’amène à la (re)découverte du japonisme en Europe centrale et orientale. Il s’intéresse plus particulièrement à la présence et l’activité dans l’archipel d’artistes et architectes originaires de l’Empire des Habsbourg à la fin du XIXe s. et au début du XXe s. (ères Meiji et Taishō).

Enseignant en histoire-géographie au LFI Tokyo, il est membre de la Société d’étude du japonisme (ジャポニスム学会 – Society for the Study of Japonisme), de l’OAG (Tokyo) et de la Société asiatique (Paris). Depuis janvier 2022, il est rattaché au CRCAO (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale, Paris).

Léo Martial, Membre du CA

Romain Jourdan

Romain Jourdan est docteur en civilisations comparées de l’École doctorale de sciences de l’homme et de l’environnement de l’Université de Kyoto (2013).

Après des études de japonais jusqu’au mastère à l’INALCO, il est arrivé à Kyoto en 2009 pour préparer sa thèse de doctorat, dont le sujet est « Des ouvrages de géographie universelle dans le Japon du XVIIIe siècle : sources, structure et contenu ».

Il est depuis 2014 maître-assistant à l’Université des études étrangères de Kyoto.

Ghali Bouayad

Harifara Rabemanolontsoa

Les équipes précédentes