31 patients de l’Hôpital de l’Université Keio ont subi des prélèvements de moelle osseuse à leur insu

You may also like...

1 Response

  1. lbonnefond says:

    L’Asahi Shimbun couvre aussi cette affaire dans un article sur leur site Asian & Japan Watch

    [lire l’article]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *